Blog Habitat-Futur.fr


Le home-staging, la solution pour vendre son bien immobilier plus vite et au meilleur prix

Le home-staging est un phénomène immobilier de plus en plus médiatisé. Il séduit les propriétaires de biens à vendre et profite aussi bien au vendeur qu’à l’acquéreur. Le concept est simple : investir moins de 5 % du prix de vente du bien immobilier concerné pour lui donner une seconde jeunesse et en accélérer la vente à un meilleur prix.

À la fin des années 1970, une nouvelle forme de marketing immobilier visant à mettre en valeur un bien pour favoriser sa vente rapide au meilleur prix émerge sur le continent nord-américain : le home-staging. Il faudra ensuite attendre la crise immobilière de 2007 pour que ce concept de “valorisation immobilière” ou de “mise en scène de la maison” (traduction française de “home-staging”) apparaisse sur le territoire européen, propulsé notamment par des émissions télévisées telles que “Maisons à Vendre” présentée par Stéphane Plaza sur M6 depuis décembre 2007. Si investir dans un bien immobilier destiné à la vente peut paraître paradoxal, le home-staging est devenu aujourd’hui une tendance de plus en plus répandue et suscite un véritable intérêt chez les propriétaires de biens qu’ils n’arrivent pas à vendre.

 

Emmanuel Rivassoux, Miss home staging de Maison à vendre, donne ses conseils pour vendre sa maison vite et bien.

 

Lors de la visite d’un bien, la première impression est cruciale. En considérant qu’un achat immobilier résulte généralement d’un coup de cœur et repose donc sur l’affectif, si la première impression est mauvaise, elle sera rédhibitoire et difficile à rattraper. En rentrant dans une maison ou un appartement à vendre, le visiteur, potentiel futur acquéreur, doit pouvoir se projeter, s’imaginer y vivre et ne plus le considérer comme le bien du vendeur mais comme le sien. Or si l’intérieur du logement paraît trop rustique, démodé ou vieillot, la volonté d’acheter peut prendre du plomb dans l’aile. C’est pourquoi la première étape du home-staging consiste à ranger, à désencombrer les espaces et à dépersonnaliser l’intérieur. De cette manière, le logement donnera l’impression d’être plus dense et dégagé, prêt à être habité et personnalisé au gré des envies du futur acquéreur.

Côté décoration et réaménagement, des procédés simples permettent de moderniser et de redynamiser le logement : un coup de peinture sur des meubles démodés, de nouvelles poignées de porte pour les placards de la cuisine, la pose d’un lino imitation parquet sur le carrelage du salon, un réagencement des meubles d’une pièce… Si nécessaire, des petits travaux peuvent être réalisés à moindre coût, comme la démolition d’un mur pour créer une cuisine ouverte sur la salle à manger par exemple.

Pour la peinture, il est préférable de privilégier des couleurs claires et neutres pour les murs des pièces communes, susceptibles de plaire davantage aux visiteurs qui pourraient être rebutés par des couleurs trop flashy ou originales. Lors d’une visite, il est recommandé de maximiser la luminosité de l’intérieur du logement, en optant par exemple pour des rideaux semi-transparents plutôt que des rideaux opaques afin de faire circuler la lumière. Des lampes placées aux coins stratégiques de la pièce peuvent également rendre un logement plus lumineux. Un intérieur neutre et éclairé offrira naturellement un espace plus chaleureux, et le rendra donc appréciable auprès d’un plus grand nombre d’acquéreurs.

 

Extrait de 100% HOME STAGIST, émission mensuelle consacrée au home staging

 

En réaction au succès et à la médiatisation de cette pratique, un nouveau métier est né : le home-stager. Ces indépendants qui exercent leur activité en freelance ou au sein d’une entreprise spécialisée, travaillent généralement en étroite collaboration avec les agences immobilières et autres réseaux immobiliers. Par ailleurs, le home-staging est aujourd’hui recommandé par les agences. Certaines d’entre elles auront d’ailleurs tendance à proposer en priorité les biens qui en auront bénéficié, car ils sont plus à même de convenir davantage aux exigences de leurs clients, notamment en termes de modernité et de neutralité en matière de décoration intérieure. Cette pratique leur permet également d’obtenir des mandats exclusifs, tout en limitant les marges de négociation.

Le coût d’une prestation de home-staging peut varier selon le travail fourni par le home-stager (désencombrement, dépersonnalisation, nouveaux aménagements, travaux, achat de nouveaux mobiliers, décoration, etc.). Cependant, pour que cette opération reste rentable pour le propriétaire, le coût total de la prestation ne doit pas excéder 5 % du prix de vente de la maison.

En France, deux franchises de home-stagers se démarquent : AVEO et Home-Staging Experts. Aujourd’hui, si le métier de home-stager n’est toujours pas officiellement réglementé, les structures proposant des formations se multiplient, à l’image de Home Staging Europe qui organise par exemple des formations pour des particuliers souhaitant se professionnaliser ou des agents immobiliers. En Suisse, l’entreprise C Home propose des services en coaching décoration et home staging.

 


Commentaires

Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.